Sécurité des documents

Sécurité des documents

Dans le monde numérique d’aujourd’hui, les réseaux et les appareils font face à des menaces aux formes et aux origines plus variées que jamais. Ce sont les administrateurs des TI qui y tiennent le rôle d’agent de sécurité et qui doivent protéger adéquatement l’information et les biens contre les menaces aussi bien externes qu’internes, que ce soit le vol d’identité, la perte de propriété intellectuelle, ou l’infection par des virus et des chevaux de Troie.

Presque chaque jour, de nouvelles menaces de destruction exposent des vulnérabilités jusqu’ici inconnues, démontrant que l’on n’est jamais trop en sécurité. Les administrateurs des TI ont besoin d’une stratégie de sécurité globale qui puisse être appliquée à chaque niveau de l’organisation, depuis les serveurs jusqu’aux périphériques comme des appareils multifonctions, en passant par les ordinateurs de bureau et les réseaux qui les relient.

Comme s’il n’était pas déjà assez difficile de gérer les risques pour les ordinateurs, les réseaux et les périphériques, le resserrement de la réglementation gouvernementale ajoute une nouvelle série de normes rigoureuses à respecter. La législation américaine, notamment la Sarbanes-Oxley Act (SOX), la Gramm-Leach-Bliley Act (GLB), la Health Insurance Portability and Accountability Act (HIPAA), la Family Education Rights and Privacy Act (FERPA) et la directive présidentielle sur la sécurité intérieure 12 (HSPD-12), exige des administrateurs des TI qu’ils accordent la priorité à la sécurité, à la confidentialité, à la précision et à la fiabilité de l’information.

Aperçu de la sécurité de l’imagerie et de l’impression

Les appareils multifonctions modernes partagent de nombreuses similitudes avec les ordinateurs personnels. Ils ont de nombreux composants identiques comme une unité centrale, de la mémoire et des disques durs, et certains utilisent même des systèmes d’exploitation courants comme Windows ou Linux. Comme tous les appareils réseautés, ils peuvent recueillir des données confidentielles et les stocker sur leur disque dur et dans leur mémoire. Or, bon nombre d’entreprises n’accordent pas autant d’importance à la sécurité des données enregistrées dans leurs appareils multifonctions qu’à celle des données stockées dans leurs ordinateurs.

Le présent document explique en détail comment les appareils imageRUNNER ADVANCE parviennent à régler toute une gamme de problèmes de sécurité grâce à leurs nombreuses fonctions de sécurité de série et à plusieurs fonctions avancées optionnelles permettant de rehausser le niveau de confidentialité, d’intégrité et de disponibilité des données essentielles de votre organisation.

Domaines ciblés

Canon reconnaît la nécessité de prévenir la perte de données, de protéger l’appareil contre la mauvaise utilisation et d’assurer l’intégrité de l’information. Par conséquent, tous les appareils imageRUNNER ADVANCE sont dotés de nombreuses fonctions de sécurité visant à protéger l’information, réparties en cinq secteurs clés :

· Sécurité de l’appareil
· Sécurité de l’information
· Sécurité du réseau
· Outils de gestion et de surveillance de la sécurité
· Connexion et vérification

Canon imageRUNNER ADVANCE Security White Paper 3.3